A la fois blog de veille pédagogique, institutionnelle, et blog dédié à l'actualité du collège, "Doc ad hoc" se veut avant tout un outil de travail et d'information à destination des enseignants du collège Maurice Constantin-Weyer (Cusset).

dimanche 13 janvier 2019

Rencontre entre élèves d'UPE2A et de maternelle...

Les élèves d'UPE2A (élèves allophones) ont découvert le conte de Grimm Les musiciens de Brême.


"Dans un village situé non loin de Brême, un meunier vit avec son âne. Ce dernier prenant de l'âge, son maître décide de le tuer pour récupérer sa peau. Mais dans la nuit, sentant les ennuis venir, l'âne s'enfuit. Il décide de se rendre à Brême pour devenir musicien.
En chemin, l'âne rencontre un chien devenu trop âgé pour la chasse dont son maître voulait se débarrasser..."


Dans le même temps les élèves de la maternelle de Jean Zay, ont eux aussi travaillé sur ce conte et ont apprivoisé les quatre animaux du conte.

Nos collégiens ont passé deux heures auprès des "tout-petits" afin de se présenter à eux, et de leur raconter leur version du conte, masques en main ! Ane, coq, chien, chat les 4 amis étaient là au rendez-vous !

Les élèves du collèges sont repartis avec chacun un petit cadeau de la part des maternelles : un photophore maison et un dessin signé !

Une après-midi riche en émotion, bisous et rires ! Des vocations qui naissent !















Assassinat au CDI !

Mais que font-ils tous en toge au CDI ?

Discussions, cris, agitation, assemblée de toges blanches, couronne de laurier....sénateurs dignes et inquiets, mais que se passe-t-il ? Ici un homme s'effondre, sous les coups courroucés d'un dénommé Brutus !










Le fin mot de l'Histoire...bientôt !

Bonne année à tous

Retour en images sur le marché de Noël !


Des spécialités culinaires, salées ou sucrées, venues de tous les pays.... Certaines ont traversé des continents entiers, d'autres des mers lointaines.  Merci aux élèves d'UPE2A (élèves allophones) et à leur enseignante !


Décorations pour centre de table le jour de Noël !

Les recettes en Kit des élèves de SEGPA : pratiques et délicieuses, le stock a fondu comme neige au soleil ! Un grand bravo !
















Le "choc and book" aouvert ses portes : un chocolat chaud à boire entre amies à déguster et des prêts surprises à tester et à ouvrir sous le sapin !







Un préau  bien décoré !



Le marché de Noël, ce sont aussi des enseignants motivés qui ont fait créer de splendides objets déco, ludiques, proposés ensuite à la vente....L'argent servira à baisser le coût des voyages scolaires...



dimanche 16 décembre 2018

Le point sur le projet de loi Blanquer

Le Café pédagogique propose un point sur le projet de loi du ministre actuel de l'Education Nationale.

Jean-Michel Blanquer soumet  un projet de loi intitulé "pour une école de la confiance", présenté à l'Assemblée nationale le 5 décembre dernier.

Ce projet de loi commence par un  article qui porte sur "l'engagement de la communauté éducative". 

L'article 1 du projet de loi demande d'insérer un article L. 111-3-1 dans le Code de l'éducation ainsi rédigé : " Art. L. 111-3-1 - Par leur engagement et leur exemplarité, les personnels de la communauté éducative contribuent à l’établissement du lien de confiance qui doit unir les élèves et leur famille au service public de l’éducation. Ce lien implique également le respect des élèves et de leur famille à l’égard de l’institution scolaire et de l’ensemble de ses personnels. "

Le Café s'interroge sur le sens du mot "confiance" ici usité :
" En s'appuyant sur cet article et cette évocation de la confiance, le ministre veut pouvoir sanctionner ce qu'il n'arrive pas à punir actuellement.

L'étude d'impact donne des exemples. "Il en ira par exemple ainsi lorsque des personnels de la communauté éducative chercheront à dénigrer auprès du public par des propos gravement mensongers ou diffamatoires leurs collègues et de manière générale l’institution scolaire. Ces dispositions pourront également être utilement invoquées par l’administration dans les cas de violences contre les personnels de la communauté éducative ou d’atteintes au droit au respect de leur vie privée, notamment par le biais de publications sur des réseaux sociaux".

Ainsi toute critique portée par un enseignant sur l'institution pourrait être légalement suivie d'une révocation. Le devoir de réserve pourrait être étendu aux enseignants alors qu'aujourd'hui il ne concerne que les cadres du système éducatif.

dimanche 2 décembre 2018

Workshop "Estampes en partage" au lycée



Jeudi 29 novembre, les élèves de la classe de 3ème1 ont passé la journée au lycée Albert Londres. Ils ont eu la chance de participer à un workshop sur l'estampe, organisé par leur enseignant d'Arts plastiques ainsi que par celui du lycée. Ils ont ainsi pu travailler avec une classe de 1ere et un artiste Ben Quêne, graphiste à la Manufacture d'images d'Ambert. 

Cette journée leur a permis de découvrir cet art que les élèves ont peu de chance de pratiquer en collège, car il nécessite un matériel conséquent.

Ben Quêne leur a parlé en introduction de l’histoire de la gravure et de l’imprimerie de manière plus générale, du rôle de cette dernière  dans la diffusion des images et des idées.

 

Les élèves ont pu observer attentivement des matrices sur bois, cuivre,  les tirages correspondats, différentes techniques comme la taille directe, l'eau forte...







 Ils se sont ensuite essayé lors du premier atelier, à la gravure sur  tetrapack et ont pu réaliser leurs premiers tirages sur presse.




L’après-midi a été consacré à la poursuite des tirages pour les élèves qui n’avaient pas eu le temps de finaliser le matin, puis un second atelier a débuté consacré à  « la taille d’épargne » avec un support simple et accessible le polystyrène. 



 














La journée a permis  également d'ébaucher  des pistes de travail à conduire en classe pour produire des dessins qui seront imprimés en sérigraphie lors de la prochaine journée du 11 janvier.